Qu’est-ce que la vie veut faire à travers moi ?


« Parce que tu as dans le cœur quelque chose qu’elle n’aura jamais, la passion. Sers-toi de cette qualité, laisse parler ta colère, ta douleur, ta peine, ta joie. Laisse tout ça t’envahir, c’est ton essence pour danser. Vis la musique, ressens-la. Chaque note, chaque son, chaque mélodie doit traverser ton corps et le faire vibrer de la pointe de tes cheveux jusqu’au bout de tes pieds. Et ce n’est qu’à ce moment-là que tu pourras gagner. »

Cette citation provient du film Ballerina que j’ai eu le bonheur de visionner dans l’avion à mon retour de Russie. Oh, je faisais pitié à voir par moments ! Ce film m’a émue aux larmes à quelques reprises et ce, pour plusieurs raisons…

Mais d’abord, revenons-en à la citation. C’est le professeur de danse de Félicité, la jeune orpheline qui rêve de devenir danseuse étoile à Paris, qui lui transmet ces sages paroles avant une compétition. Félicité doit se mesurer à Camille, jeune fille de famille fortunée et dont la mère (qui ne semble pas être très connectée sur son cœur) lui en fait voir de toutes les couleurs !

Évidemment, dans notre cas, nul besoin de se mesurer à qui que ce soit ou de se demander qui a la passion dans le cœur et qui ne l’aura jamais. Mais pour le reste, je trouve que ces quelques phrases sont particulièrement inspirantes.

Oui, je crois qu’il faut laisser parler tout ce qu’il y a en nous et l’utiliser pour grandir et évoluer, pour apprendre à mieux danser avec la vie. Les choses n’arrivent pas par hasard (même les plus difficiles). J’en sais quelque chose !! Mais alors, nous sommes placés devant un choix, se réfugier dans des peurs et des émotions négatives et donc, se fermer davantage ou encore prendre un temps d’arrêt pour bien ressentir ce qui se passe, mais surtout pour être plus à l’écoute.

« Écoute et réponds » disent les moines. C’est en étant plus présent et attentif que nous pourrons entendre ce que la vie veut faire à travers nous. Et c’est en demeurant rempli de belles émotions positives comme l’espoir et la gratitude que nous pourrons y répondre de la meilleure façon qui soit.

J’en profite pour remercier ici mon ami si précieux, Rémi Tremblay, qui a été le premier à m’offrir ces enseignements. Il est pour moi un professeur de danse extraordinaire !

Voici donc l’invitation que je vous lance pour cet été… Un temps de ralentissement et de réflexion. Un temps pour faire un bilan et réaligner sa vie au besoin en répondant aux appels de notre cœur et de notre âme, à ce que la vie souhaite faire à travers nous !

Soyez heureux ! Rendez heureux !

Christine